Impression 3D dentaire








Impression 3D dentaire

Le numérique est partout dans la société actuelle et impacte fortement tous les secteurs d’activités avec une digitalisation de plus en plus forte de tous les métiers. Le secteur médical ne fait pas exception. L’impression 3D évolue encore et s’adapte aux besoins du secteur dentaire et plus particulièrement des laboratoires d’orthodontie.

Utilisant des technologies de plus en plus précises et rapides, l’impression 3D de modèles dentaires offre une amélioration en terme de qualité de produit et de service client, si on la compare à la technique traditionnelle qui consiste à faire un moulage à la main.

Problématique des laboratoires et cabinets

Tous les secteurs et les métiers ont besoin d’innover et développent de nouvelles techniques. Leurs cibles évoluent et changent leurs habitudes de consommation, en se tournant vers des pratiques et technologies plus modernes.

Le secteur dentaire se voit impacté par une évolution technologique et une digitalisation de son métier. Aujourd’hui, de nombreux cabinets d’orthodontie choisissent une solution plus moderne. En effet, si l’on prend l’exemple de l’empreinte dentaire d’un patient, il leur suffit de faire un scan de la dentition de leur client pour avoir son empreinte sur un fichier 3D.

En plus d’avoir un impact sur les délais et les coûts, il est surtout plus attractif pour un patient de profiter d’une technologie plus commode, ainsi le scanner intra oral évite tout désagrément dû à la pâte alginate.
Un des objectifs des cabinets d’orthodontie est de favoriser leur espace et leur environnement pour leur client et ainsi améliorer leur expérience.

En effectuant  le moulage de la dentition du patient, l’orthodontiste ne se focalise pas pleinement sur son cœur de métier et son patient. Avec une solution comme l’impression et le scan 3D, il peut laisser toute la partie production aux laboratoires d’orthodontie.

La méthode de moulage en pâte d’alginate pose un problème de logistique :

Effectivement une fois que le cabinet envoie par colis les empreintes, les laboratoires d’orthodontie doivent les réceptionner,  les stocker puis les utiliser pour créer le produit en question.
Avant l’impression 3D et encore aujourd’hui,  de nombreuses prothèses sont sculptées avec la cire par les laboratoires, ce qui demande de la patience et de la méticulosité.
Mais de nos jours, de plus en plus de cabinets d’orthodontie optent pour une solution digitale et des scanners intra oral.

Avantages de l’impression 3d

L’impression 3D apporte une touche de modernité chez les cabinets orthodontie.

Simplification du travail
Afin d’éviter l’empreinte classique via un moulage de la dentition du patient, l’orthodontiste s’équipe d’un scanner et le laboratoire lui fourni son modèle dentaire en 3D grâce à l’impression 3D, s’occupe ainsi de tout ce qui concerne la problématique de production.
Le fichier 3D scanné permet d’avoir une vision sur la dentition du client beaucoup plus précise et détaillée que sur une empreinte, ce qui permet de mieux travailler, mesurer, étudier le cas et discerner plus simplement le problème dentaire.

Amélioration de l’expérience client
Des conditions pour le client beaucoup plus agréables, un simple scan de sa dentition permet d’avoir un modèle 3D, évitant ainsi tout désagrément avec l’argile et le plâtre, pour l’orthodontiste et le patient. Une fois le scan effectué, il est ensuite envoyé puis imprimé en 3D avec la technologie qui convient le mieux, facilitant ainsi le processus de logistique.


Processus simplifié

Une impression en 3D est effectuée selon le produit que l’on souhaite imprimer : modèle dentaire, aligneur, guide chirurgical, etc. L’offre est large pour les professionnels.
Au fil du processus de production, l’impression 3D offre plusieurs avantages aux différents niveaux.

•Logistique :
Le fichier 3D est envoyé par e-mail ce qui facilite la logistique et réduit considérablement les délais.
• Fabrication :
Un processus de fabrication beaucoup plus simple et flexible, permet d’améliorer les délais et les coûts pour les laboratoires d’orthodontie et les cabinets dentaires.
• Stockage
La modélisation des dents sur un fichier 3D permet de faciliter le stockage et favorise la gestion du dossier du patient, en ayant toutes les informations au format numérique.

L’impression 3D dans le secteur médical et dentaire se doit de respecter les conditions adéquates des matériaux d’impression en fonction de leur utilisation.

Présentation de la technologie

L’impression 3D peut être utilisée pour de l’outillage en orthodontie avec la création d’empreinte dentaire, de guide chirurgical (pour la pose d’implant), par aligneurs, ou encore de couronne dentaire. L’Impression 3D apporte une amélioration et un confort supplémentaire.
La fabrication additive permet d’avoir une personnalisation complète et donne une alternative aux laboratoires d’orthodontie pour la création de plusieurs de leurs produits, en optimisant ainsi la production logistique et sa gestion.

Les modèles dentaires en impression 3D sont majoritairement imprimés en SLA (stéréolithographie), un procédé d’impression de résine solidifiée par un laser qui apporte un produit de très bonne qualité et finition. L’impression SLA est une technologie proposée par Do’in3D qui a su tirer davantage de son savoir-faire pour se spécialiser dans un domaine pointu et exigeant.